André

Chamson

de l’Académie française

1900–1983

André

Chamson

de l’Académie française

1900-1983

Écrivain, haut fonctionnaire mais aussi résistant, André Chamson me touche particulièrement par sa profonde humanité.

Quelle heureuse initiative que sa fille (et célèbre romancière) Frédérique Hébrard, en fondant « L’ Association André Chamson » perpétue ainsi sa mémoire. Je ne puis qu’y souscrire pleinement.

René de Obaldia (1918-2022)
Parrain de l’Association André Chamson

Écrivain, haut fonctionnaire mais aussi résistant, André Chamson me touche particulièrement par sa profonde humanité.

Quelle heureuse initiative que sa fille (et célèbre romancière) Frédérique Hébrard, en fondant « L’ Association André Chamson » perpétue ainsi sa mémoire. Je ne puis qu’y souscrire pleinement.

René de Obaldia (1918-2022)
Parrain de l’Association André Chamson

Repères biographiques

1900-1918 : L’ enfance
André Jules Louis Chamson, fils de Jean Chamson et de Madeleine Aldebert,
naît à Nîmes, le 6 juin 1900.

1939-1945 : La guerre
Chamson s’engage dès 1939. il contribue à la sauvegarde des chefs-d’œuvre du Louvre et crée avec Malraux la Brigade Alsace-Lorraine.

1918-1924 : Les études
En 1918, Chamson part à Paris pour préparer l’école des Chartes qu’il intègre brillamment. En 1924, il épouse Lucie Mazauric, chartrienne elle aussi.

1945-1954 : L’ après-guerre et le Petit Palais
Chamson est nommé conservateur du Petit Palais. Il renoue avec la littérature. Le Chiffre de nos jours paraît en 1954.

1925-1934 : L’ entrée dans la vie intellectuelle et politique
Parution de Roux le bandit. Chamson est candidat à la Bibliothèque nationale. Il est nommé chef-adjoint du cabinet de Daladier, alors ministre de l’Instruction.

1955-1958 : Les grands honneurs
Élection à l’Académie française et à la présidence du Pen Club international.

1935-1939 : La passion de la politique
La lutte contre le fascisme devient la priorité de Chamson. Création du journal « Vendredi ».

1959-1983 : Les Archives nationales
Nommé directeur général des Archives de France, sur une proposition de Malraux. Chamson s’attelle à La Suite camisarde et protestante. Il s’éteint le 9 novembre 1983.

Repères biographiques

1900-1918 : L’ enfance
André Jules Louis Chamson, fils de Jean Chamson et de Madeleine Aldebert,
naît à Nîmes, le 6 juin 1900.

1918-1924 : Les études
En 1918, Chamson part à Paris pour préparer l’école des Chartes qu’il intègre brillamment. En 1924, il épouse Lucie Mazauric, chartrienne elle aussi.

1925-1934 : L’ entrée dans la vie intellectuelle et politique
Parution de Roux le bandit. Chamson est candidat à la Bibliothèque nationale. Il est nommé chef-adjoint du cabinet de Daladier, alors ministre de l’Instruction.

1935-1939 : La passion de la politique
La lutte contre le fascisme devient la priorité de Chamson. Création du journal « Vendredi ».

1939-1945 : La guerre
Chamson s’engage dès 1939. il contribue à la sauvegarde des chefs-d’œuvre du Louvre et crée avec Malraux la Brigade Alsace-Lorraine.

1945-1954 : L’ après-guerre et le Petit Palais
Chamson est nommé conservateur du Petit Palais. Il renoue avec la littérature. Le Chiffre de nos jours paraît en 1954.

1955-1958 : Les grands honneurs
Élection à l’Académie française et à la présidence du Pen Club international.

1959-1983 : Les Archives nationales
Nommé directeur général des Archives de France, sur une proposition de Malraux. Chamson s’attelle à La Suite camisarde et protestante. Il s’éteint le 9 novembre 1983.

Actualité

Dernières rééditions

L’année qui vient de s’écouler a vu la réédition de six œuvres majeures de...

Les Archives Chamson confiées à la ville de Nîmes

Frédérique Hébrard a pris la décision de confier les précieuses archives de...

Le Louvre en voyage, 1939 – 1945

Une exposition organisée par le Musée Cévenol du Vigan qui rend hommage à la...

La médiathèque André Chamson inaugurée

L’inauguration officielle de la médiathèque André Chamson a été partagée ce 4...